Affaire Ty Losquet: lettre au commissaire du gouvernement

Publié le par Groupe des élus UDB

 

Mme Mona BRAS,

Conseillère régionale

13C rue Franz Heller

35700 RENNES

 

A Monsieur Louis BIANNIC, Commissaire du Gouvernement

 

Objet : affaire foncière Ty-Losquet à Grâces-Guingamp

 

Guingamp, le 28 mai 2011

 

 

Monsieur le Commissaire du Gouvernement,

 

C’est à une voix d’écart, 9 voix contre 8, que l'avis du Conseil d'administration de la SBAFER a retenu la candidature de Laëtitia Nogré le mardi 3 mai dernier pour l'accès aux terres agricoles de la ferme de Ty-Losquet en Grâces-Guingamp. Cette réalité semble traduire la volonté retrouvée d'un encouragement à l'installation en agriculture dans notre région.

 

Dans le même temps, une très forte mobilisation citoyenne, avec les soutiens de nombreuses organisations paysannes et d'élus de diverses sensibilités soutiennent positivement le projet de Coline Sorel et Gaël Le Jeune. Ils ne souhaitent pas opposer les modèles ou les organisations paysannes, mais souhaitent concrètement installer trois candidates plutôt qu'une, dans le prolongement de l'avis de la CDAO structure.

 

Ainsi Monsieur le Directeur Régional de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt et Commissaire du Gouvernement, vous pouvez, en remettant en cause l'attribution de Ty Losquet tel que prévu par la décision du conseil d'administration de la SBAFER, installer trois jeunes agricultrices, compétentes, avec des projets viables, participer ainsi à une évolution positive du métier d'agriculteur et inverser la tendance à la baisse du nombre d'installations dans notre région.

 

Cette ouverture est une opportunité économique réaliste sur les 109 ha de la ferme des parents de Laëtitia Nogré. Elle autorise du même coup l'installation de Mmes Sorel et Le Jeune dont la viabilité économique du projet est un fait. Cette viabilité a été démontrée mardi 24 mai, en CDOA Structures, par Gael Le Jeune auditionnée par la Commission. Convaincue, la Commission a accordé à l'unanimité, l'autorisation d'exploiter à Mmes Gael Le Jeune et Coline Sorel pour leur projet.

 

Monsieur le Commissaire du Gouvernement, je me permets d’intervenir auprès de vous pour vous inciter à revoir la décision prise par la SBAFER et afin de permettre trois installations au lieu d’une seule.

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Commissaire du Gouvernement, l’expression de mes salutations distinguées et mes remerciements anticipés pour votre décision qui, je ne saurai en douter, permettra trois installations au lieu d’une seule.

 

Mona BRAS

Publié dans Agriculture-pêche

Commenter cet article