Commission permanente du 1er décembre 2011

Publié le par Groupe des élus UDB

Bannière Intergroupe EEB-UDB

 

Vendredi 2 décembre 2011

 

Emploi, « .bzh », gestion publique de l'eau, méthanisation... les principales interventions des élu-e-s EELV et UDB en Commission Permanente du Conseil régional.


Lors de la Commission Permanente du Conseil régional de Bretagne du 1er décembre 2011, les élu-e-s EELV et UDB ont voté en faveur de la « Charte partenariale pour le développement des emplois et compétences dans le département des Côtes d'Armor ». Cette charte, qui a notamment vocation à anticiper les changements économiques du département en vue de sécuriser les parcours professionnels des salarié-e-s, nous apparaît être un bon outil pour apporter des réponses concrètes à la crise de l'emploi et accompagner la transformation écologique et sociale de l'économie bretonne.


Ils ont voté en faveur d'une subvention pour financer le dépôt d'un dossier auprès de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) pour obtenir une extension Internet « .bzh ». Le « .bzh » permettra de mieux valoriser la Bretagne sur Internet. Comme il est prévu que la Région Bretagne soit associée au fonctionnement de cette future extension internet, les deux groupes ont demandé que l'extension ".bzh" soit accessible aux particuliers et structures de Loire-Atlantique (collectivités, associations, entreprises...). Dans sa réponse, Jean-Yves Le Drian s'est engagé à le faire.


Ils ont de même fortement appuyé l'initiative d'un appel à projet concernant l'élaboration d'outils d'aide à la décision pour les collectivités bretonnes pour le choix de gestion des services publics eau et assainissement. Cet appel à projet fait suite aux demandes de nos deux groupes en Commission permanente de juin 2010, pour que la Région accompagne les communes bretonnes dans la préservation de la ressource en eau. Préservation qui passe par une gestion publique de cette ressource, bien commun de l'humanité.


Les élu-e-s EELV et UDB ont émis d'importantes réserves sur les projets de méthanisation agricole présentés. La méthanisation est un bon outil d'autonomie énergétique, à condition qu'elle s'intègre dans le cadre d'un projet de territoire cohérent. Or, les critères d'attribution des subventions régionales vont clairement dans le sens du plan Lemaire, qui ne profitera qu'aux seuls grands exploitants agricoles. Ce plan, en abordant exclusivement la méthanisation sous l'angle agricole, risque de mettre à mal le développement de cette énergie renouvelable. Les critères d'attribution des subventions régionales qui s'appliquent actuellement n'ont jamais été débattus. Il est urgent qu'ils soient revus afin d'éviter les dérives. Surtout, des subventions à la méthanisation sont allouées dans le cadre des plans algues vertes. C'est un non sens : la méthanisation ne permet pas de réduire les excédents d'azote, ces subventions n'ont aucune justification.


Gaëlle Rougier et Janick Moriceau pour le groupe Europe Ecologie Les Verts 

Christian Guyonvarc’h pour le groupe Union Démocratique Bretonne

Commenter cet article