Le groupe des élu-e-s régionaux UDB soutient les salariés DOUX

Publié le par Groupe des élus UDB

Naig-a-Chateaulin-juin-2012.jpg

Ci-dessus, Naig le Gars lors d'une manifestation à Chateaulin, en juin dernier

 

 

Le groupe des élu-e-s régionaux UDB soutient les salariés DOUX


 

Herri Gourmelen, président du groupe des élu-e-s régionaux UDB, Naig Le Gars, Christian Guyonvarc'h et Mona Bras, conseillers régionaux,  saluent l'initiative des élus CGT et FO du Comité d'entreprise du site DOUX de Châteaulin qui ont décidé aujourd'hui, lundi 13  aout 2012, d'interjeter appel du jugement rendu le 1er aout par le Tribunal de Commerce de Quimper.

Après le scandale des offres d'achat qui bradaient les outils de production industrielle au dixième de leur valeur, ce jugement du 1er août 2012 décidait de la liquidation pure et simple du pôle "frais" du groupe Doux, condamnant de fait au chômage plus de 1200 salariés et menaçant les activités économiques des éleveurs, transporteurs et autres sous-traitants.


Parallèlement à la liquidation judiciaire de "Doux Frais", les activités export et produits élaborés sont en période d'observation jusqu'au 30 novembre, le Tribunal ayant choisi le plan de continuation présenté par Charles Doux soutenu par la banque Barclays qui devient majoritaire au capital de l'entreprise et qui espère ainsi récupérer ses 144 millions d'euros de créances. Dans cette financiarisation de la production alimentaire, rien ne vient prouver que la spirale du dépeçage ne continuera pas dès lors que Barclays aura repris ses avoirs. Les salariés, éleveurs ou transporteurs sont abandonnés sans garantie ni visibilité à moyen et long terme.


Les élu-e-s régionaux UDB demandent que les représentants du personnels soient associés aux décisions qui concernent l'avenir des salariés qu'ils représentent : c'est une question de respect et de dignité pour celles et ceux qui par leur travail ont permis  à l'outil  de fonctionner et à la famille Doux de s'enrichir.


Les élu-e-s régionaux UDB demandent un plan à la hauteur de l'enjeu pour sauver la filière avicole bretonne, française et européenne, la rendre autonome en protéines végétales locales et l'adapter à la demande qualitative du marché intérieur européen.



Herri GOURMELEN, président du groupe des élu-e-s régionaux UDB-Autonomie et écologie
Naig LE  GARS conseillère régionale UDB
Christian GUYONVARC'H, conseiller régional UDB
Mona BRAS, conseillère régionale UDB

Publié dans Agriculture-pêche

Commenter cet article