Le Parc d'Armorique soutient l'inscription du fest-noz au patrimoine de l'humanité

Publié le par Groupe des élus UDB

Guyonvarch -Christian- Com.R-gion[1]
 
 
 
 
Demande d'inscription du fest-noz au patrimoine de l'humanité de l'UNESCO : le Parc d'Armorique apporte son soutien






Réuni le 9 juillet au Faou, le Comité syndical du Parc naturel régional d'Armorique a adopté à l'unanimité la motion (ci-jointe) que j'avais déposée.

Après Sainte-Sève, première commune à avoir délibéré dans ce sens le 6 juillet, le syndicat mixte du Parc naturel régional d'Armorique est ainsi la seconde autorité publique qui apporte son soutien à la demande d'inscription du fest-noz au patrimoine immatériel de l'humanité dont la définition relève de l'UNESCO. Cette demande d'inscription est portée par les principales associations culturelles bretonnes, notamment dans le domaine de la danse (Kendalc'h, War'l Leur), et coordonnée par l'association Dastum. C'est une démarche particulièrement pertinente non seulement parce que le fest-noz représente une des expressions culturelles majeure du peuple breton mais aussi parce qu'il constitue un lien social et intergénérationnel fort dont nos sociétés contemporaines devraient s'inspirer pour lutter contre les phénomènes de désagrégation et de violence.

Le Parc d'Armorique réunit 44 communes et 8 intercommunalités mais aussi des délégués de Brest Métropole Océane, du Conseil général du Finistère et du Conseil régional de Bretagne. Sa prise de position est donc significative.

Bien entendu, avec mes collègues de l'intergroupe Europe Ecologie Bretagne - UDB je déposerai une motion similaire devant le Conseil régional afin que son assemblée plénière puisse se prononcer dès sa prochaine session, prévue en octobre.

Christian GUYONVARC'H
conseiller régional, ancien vice-président du Conseil régional
membre du comité syndical du Parc naturel régional d'Armorique

Commenter cet article