Lettre ouverte au Conseil d'Etat et au gouvernement concernant le Cruiser ORS et le Cruiser 350

Publié le par Groupe des élus UDB

abeille

 

à Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement

à Mesdames et Messieurs les membres du Conseil d' Etat



 

Madame, Monsieur,



Le 8 juillet 2011, l'UNAF, Union Nationale des apiculteurs de France, a déposé en urgence un recours en référé devant le Conseil d'Etat afin que le Cruiser OSR soit interdit. Le Conseil d'Etat doit se prononcer le 28 juillet. Or, il ne cesse d'annuler les homologations et autorisations de mise sur le marché (Gaucho, Régent, Cruiser), mais toujours a posteriori.

 

Cela révèle une faille dans les méthodes d'homologation en France. Il y a urgence, car le colza Cruiser OSR pourrait être semé dès fin août sur 1,5 million d'hectares de grandes cultures. C'est une culture essentielle pour les abeilles au printemps. Le colza est, avec le tournesol, la principale source de production de miel en France. Il y a urgence à interdire ce colza Cruiser OSR car les molécules chimiques thiaméxotam et thiaclopride sont 8000 fois plus puissantes que le DTT, dichloro-diphenyl-trichloroethane qui est lui interdit depuis 1972, et ces molécules sont identifiées comme co-responsables de l'hécatombe des abeilles.

 

Les élu(e)s régionaux du groupe UDB-Autonomie~Ecologie soutiennent la démarche de l'UNAF et vous demandent de l'examiner avec la plus grande attention.

 

En effet, le 18 novembre 2010, le Parlement Européen a adopté une résolution validant la thèse selon laquelle l'abeille était confrontée à un environnement de vie de plus en plus hostile dans toute l'UE (pollutions et pesticides) et qu'il était indispensable d'enrayer le fléau de leur mortalité accrue. Cette résolution invite la Commission, entre autre, à (citation):

 

- accroître son aide au secteur apicole dans le cadre de la politique agricole commune après 2013,

- mettre en place un plan d'action pour lutter contre la mortalité des abeilles qui comporterait des pratiques agricoles respectueuses des pollinisateurs, et à reconduire et améliorer les programmes de soutien existants qui arriveront à leur terme en 2012

 

- modifier la politique vétérinaire de l'Union européenne pour pouvoir lutter contre la mortalité des abeilles, par exemple par des mesures efficaces de contrôle des maladies des abeilles, comme le parasite Varroa,

 

- améliorer l'accès aux médicaments dans l'ensemble de l'Union européenne, grâce à des financements de l'Union , à soutenir la recherche indépendante sur la mortalité des abeilles et de veiller à la publication de toutes les informations sur les effets des cultures OGM et des pesticides sur certaines espèces d'abeilles ,

 

- réviser la réglementation sur les pesticides et les produits phytopharmaceutiques pour permettre une évaluation des risques liés à l'exposition des abeilles à ces substances.

 

Par ailleurs, l'ONU a exprimé en mars 2011 sa grande préoccupation face à la très forte mortalité des abeilles ( de 30% à 85% ) qui dans de nombreuses régions du monde succombent aux effets croisés de parasites mortels, de la pollution et des pesticides. "La manière dont l' Humanité gère ses actifs, liés à la nature, notamment des pollinisateurs, définira en partie l'avenir collectif de l'humanité au XXIè siècle. Le fait est que sur 100 espèces végétales qui fournissent 90% de la nourriture dans le monde, 70% sont pollinisées par les abeilles" déclare Monsieur Achim Steiner,Directeur exécutif du PNUE (Programme des Nations Unie pour l'Environnement)

 

Enfin , les travaux sur PLOSONE effectués par des équipes de l'INRA, du CNRS et de l'Université Blaise Pascal, publiés le 7 juillet 2011, concluent que les effets synergiques inattendus entre deux molécules insecticides (fibronil et thiaclopride) et un parasite intestinal naturel de l'abeille très répandu, Nosema ceranae, font passer le taux de mortalité des abeilles victimes de ce parasite, de 45% à 80%, et ce avec des doses d'insecticide 100 fois inférieures à la DL50. Or le thiamétoxam du Cruiser OSR et du Cruiser 350 est de la même famille que le thiaclopride, ce qui a poussé l'Italie et la Slovénie à retirer du marché les produits phytosanitaires contenant cette molécule. Luc Belzunces, l'un des auteurs de ces études à l'Inra Avignon, affirme que «c'est bien l'usage massif des produits phytosanitaires, dont les effets à faibles doses ont été sous-estimés car les études n'ont pas pris en compte ce type de phénomènes synergiques, qui explique la tendance lourde de lhécatombe des abeilles. Il ne sera pas facile de résoudre ce problème en changeant de molécule insecticide » .

D'un point de vue économique, l'apiculture vit des crises successives qui se traduisent en France par la cessation d'activité de 1500 apiculteurs par an depuis vingt ans. Alors que la moyenne d'âge des apiculteurs atteint aujourd'hui 65 ans, 5.000 emplois liés à l'apiculture sont directement menacés. Avec 33.000 tonnes produites (environ 30 kg par ruche), la production a chuté de 10.000 tonnes depuis 10 ans, soit une baisse de 1.000 tonnes par an, rendant la France encore plus dépendante pour cette part de son alimentation. Plus généralement, le banquier Stern, vice-président de la Banque mondiale, dans son rapport sur l'économie du changement climatique, estime que les services environnementaux rendus pas l'abeille via la pollinisation représentent une valeur de 109 milliards d'euros pas an.

 

Les élus régionaux de lUnion Démocratique Bretonne demandent :

 

- que l'État entende les préventions et préconisations du Parlement européen, de l'Onu, des scientifiques indépendants et prenne les mesures nécessaires à la sauvegarde des abeilles,

- que corollairement les sociétés commerciales de l'agrochimie cessent d'être les interlocuteurs privilégiés des services de l'Etat et que l'indépendance des experts soit assurée,


- que dans l'immédiat le Conseil d'Etat annule l'homologation du Cruiser ORS et retire celle du Cruiser 350 .



Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs, l'expression de nos salutations démocratiques les meilleures


Mona Bras, Christian Guyonvarc'h, Herri Gourmelen, Naig Le Gars  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article