Non au dictionnaire des lycées publics!

Publié le par Groupe UDB

Bannière Intergroupe EEB-UDB

 

Rennes, Mercredi 2 juin 2010

 

 

Commission permanente du Conseil régional du 3 juin:

non à un « dictionnaire des lycées » pour 200 000 €,

oui à un outil d'accès à la connaissance de la Bretagne pour les lycéens

 

Parmi les délibérations soumises aux membres de la Commission permanente qui se réuniront le jeudi 3 juin, le Président Le Drian propose le vote d'un crédit de 200 000 € pour la réalisation d'un « Dictionnaire des lycées publics de Bretagne: histoire, culture et patrimoine » (Mission IV du budget de la Région « Pour une amélioration des conditions de vie et de réussite dans les lycées »).

 

Les élus UDB et Verts du mandat précédent, alors inscrits dans la majorité, avaient obtenu le retrait de ce projet.

 

En effet, nous contestons l'intérêt public d'un tel ouvrage dont on nous dit qu'il vise à « valoriser le patrimoine des établissements, leur histoire, dans un but documentaire et également identitaire ». Il s'agit d'un projet savant, coûteux (200 000 € à la charge de la Région Bretagne pour 4.000 exemplaires), peu intéressant pour le grand public. De plus, il entérine la division administrative de la Bretagne. Le budget prévoit la rémunération d'un chercheur et celle d'un coordinateur. 

 

Nous constatons que ce projet a été directement emprunté à la  Région des Pays de la  Loire puisque ses promoteurs écrivent qu' « il n'existe aucun précédent, à l'exception de l'ouvrage publié en octobre 2009 dans le cadre de la Région des Pays de la Loire, sous la direction d'une équipe largement commune ». En effet, trois des quatre « auteurs » du projet ont coordonné la réalisation du « Dictionnaire des lycées publics des Pays de la Loire ».

 

Nous réclamons l'abandon de ce projet et, a contrario, nous demandons la mise en chantier sans plus tarder d'un outil d'accès à la connaissance de l'histoire, de la géographie et du patrimoine de la Bretagne à destination des lycéens bretons. Un tel outil est indispensable face aux graves lacunes de l'Education nationale dans la transmission de cette connaissance. Cet outil d'accès à la connaissance pourra prendre la forme d'un manuel ou d'un site internet évolutif qui pourra intégrer les avancées de la recherche scientifique.

 

Nous tenons à souligner qu'à l'initiative de Christian Guyonvarc'h et Naig Le Gars, Jean-Yves Le Drian s'était engagé oralement auprès d'eux, dès 2006, à lancer ce chantier. Sur la foi de cet engagement une équipe d'historiens et de géographes professionnels (universitaires et enseignants du secondaire) s'était constituée pour rédiger un synopsis. L'engagement pris en 2006 n'a pas été tenu. Il est temps de passer des promesses aux actes.

 

Pour les groupes UDB et Europe Ecologie Bretagne,

Les présidents, Herri Gourmelen et Guy Hascoët.

 

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article