Session plénière de juin 2011: politique générale

Publié le par Groupe des élus UDB

budget.jpg

 

Conseil régional de Bretagne

session des 23 et 24 juin 2011

 

Décision modificative budgétaire n°1

 

intervention de Christian Guyonvarc'h

groupe UDB, autonomie et écologie

 

Monsieur le Président, chères / chers collègues,

 

Comme l'a indiqué le rapporteur général du budget, cette première décision modificative budgétaire de l'année est faible en crédits de paiement mais importante en autorisations de programme et d'engagement. Ces AP et AE résultent principalement de votes antérieurs de notre assemblée sur les dossiers ferroviaire et de la formation. Ces inscriptions budgétaires n'appellent pas de remarque particulière de notre part.

 

La plupart des autres inscriptions de crédits auront aussi notre approbation.

 

Quelques réserves cependant:

 

  • sur le programme 331, tout en partageant l'objectif d'une promotion active de l'égalité hommes-femmes, avec les actions concrètes qu'elle réclame notamment dans le monde du travail, nous considérons que la demande d'une rallonge de 190.000 € pour la biennale de Saint-Malo, soit une augmentation de près de 50% par rapport à l'inscription initiale, trahit un défaut de maîtrise de la dépense publique. Près de 600.000 € pour un événementiel dont le caractère exceptionnel ne nous a pas frappés (ce n'est pas « Breizh Touch in Saint-Malo » nous semble-t-il), c'est trop. Nous voterons donc contre cette remise au pot;

 

  • au sujet de Notre-Dame-des-Landes, pour les raisons déjà exposées hier nous nous abstiendrons [ce n'est pas un projet régional, mais d'Etat];

 

  • sur les programmes 711 et 714 qui concernent deux nouveaux dispositifs de soutien à la culture, nous voterons pour car nous en approuvons tout à fait le principe mais nous voulons marquer notre étonnement quant à la procédure choisie car en mai nous avions entendu le vice-président nous expliquer que les programmes d'actions qui découleraient du document d'orientation voté il y a un mois seraient soumis à notre assemblée plénière. En renvoyant le vote sur ces deux nouveaux dispositifs vers la commission permanente nous gagnerons peut-être du temps mais nous perdrons en expression démocratique. Qu'en sera-t-il des dispositifs à venir?

 

J'indique que les quatre amendements déposés par le groupe Bretagne Ecologie aux programmes 225, 231 et 232, s'ils sont toujours d'actualité, auront notre soutien. Je constate qu'un seul de ces amendements, approuvé en commission, vient d'être distribué en séance.

 

Pour autant cette DM1 pêche gravement, à nos yeux, par ce qu'on n'y trouve pas. Lors du débat budgétaire en février vous aviez laissé entrevoir, Monsieur le Président, la prise en compte dans une décision modificative des préconisations que les groupes Europe Ecologie – Les Verts et UDB avaient faites pour réduire la dépendance des foyers bretons au chauffage électrique et pour développer le secteur innovant des écomatériaux, deux enjeux majeurs, à la fois économiques, sociaux et environnementaux. Ces manques nous conduiront à émettre un vote d'abstention sur la DM globale.  

Publié dans Budget

Commenter cet article